Prince Andrew : le fils d'Elizabeth II bientôt expulsé de Windsor par son frère Charles III ?

Prince Andrew : le fils d’Elizabeth II bientôt expulsé de Windsor par son frère Charles III ?

Le prince Andrew sera-t-il la première cible du roi Charles III ? Locataire d’une propriété dans une propriété de la Couronne, le duc d’York pourrait être expulsé par son frère.

  • Le roi Charles III va-t-il sévir contre le prince Andrew ?
  • Le duc d’York pourrait être expulsé par son frère
  • Il était jusqu’alors défendu par Elizabeth II

Protégée par Elizabeth II, détestée par Charles III ? Défendu corps et âme par sa mère pendant de longs mois et lors du scandale sexuel dans lequel il a été cité, le prince Andrew s’inquiète désormais du traitement que lui réserve son frère, devenu roi d’Angleterre depuis la mort d’Elizabeth II, en septembre dernier. 8e. Et d’après les premières indiscrétions, il a de quoi s’inquiéter puisque Charles III pourrait décider de frapper un grand coup. Le souverain, qui tente par tous les moyens de tenir ses promesses de rationalisation de la monarchie et de ralentissement des dépenses, serait sur le point d’expulser son jeune frère de Windsor. Selon les informations du Daily Mail en effet, le duc d’York attendrait une lettre lui conseillant de quitter la loge royale.

Pendant des années, c’est dans cette propriété de 31 chambres du Crown Estate, l’un des plus grands propriétaires d’appartements de la Couronne du Royaume-Uni, qu’il a vécu. Depuis que le roi Charles III avait prévenu de vouloir se débarrasser de certains actifs et réduire les charges de la monarchie, les spécialistes s’attendent désormais à une révision du vaste portefeuille de propriétés de la Couronne, qui couvre plus de 200 000 hectares de terres. Cet examen pourrait ainsi conduire le souverain britannique à décider d’expulser le prince Andrew du manoir où il vit avec son ex-femme, Sarah Ferguson et les corgis qui appartenaient à sa défunte mère. Si tel était le cas, le père des princesses Eugénie et Béatrice serait redevable d’une importante somme d’argent.

Charles III “impitoyable” avec son frère André ?

Il y a des années, il a signé un bail préférentiel, mais non divulgué, de 100 ans sur cette propriété qui appartenait à la reine mère. Grâce à ce document, le prince Andrew pourrait être indemnisé jusqu’à 7 millions de livres sterling en cas de rupture de contrat par la Couronne. Comme le rapporte le Daily Mail, Le prince Andrew ne possède aucune propriété à part un chalet de ski acheté avec son ex-femme à Verbier pour 18 millions de livres sterling. Le duc d’York a ensuite été contraint de le vendre pour effacer ses dettes car il n’a pas remboursé les 5 millions de livres sterling qu’il devait au vendeur, la mondaine française Isabelle de Rouvre, qui a poursuivi en justice. Mais son séjour à Windsor n’est pas encore tout à fait terminé.

Une source a déclaré au Sun que le prince Andrew, considéré comme “sous la protection de la reine”, ne serait pas expulsé de la Loge Royale dans un avenir proche car il “semblerait impitoyable de les expulser si peu de temps après sa mort”. S’il est invité à partir, le duc d’York devra trouver un nouveau logement. Le prince Andrew a en effet vendu son ancien domicile conjugal à Sunninghill Park, près de Windsor, qui était un cadeau de mariage de la reine Elizabeth II. La propriété de 12 chambres était en vente depuis cinq ans avant d’être soudainement achetée en 2007 pour 15 millions de livres sterling par Timur Kulibayev. Mais pas question pour le roi Charles III être compréhensif avec son frère. Bien au contraire. Le souverain devrait rapidement prendre des décisions fortes pour laver l’honneur de sa famille et éloigner davantage le duc d’York, à qui Elizabeth II avait retiré les titres royaux.

Le prince William veut “interdire” le prince Andrew

Le prince William, le nouveau prince de Galles, devrait l’aider puisqu’il a coupé tout contact avec son oncle cette année. “Il n’y aura pas de rôle public ni de retour pour Andrew, si le prince de Galles a son mot à dire sur la question – et laissez-moi vous assurer que c’est le cas.Robert Johnson a déclaré à Metro. Pour le prince William, c’est simple, il devrait être banni.” Le roi Charles III et son héritier le prince William veulent que les funérailles de la reine sonnent “la fin des apparitions publiques d’Andrew”. Sa Majesté devra décider de financer ou non le train de vie de son frère, comme l’a fait la reine. On estime que le duc d’York a reçu 21 millions de livres sterling par an des revenus privés du duché de Lancaster, qui est maintenant sous le contrôle de Charles.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published.