MotoGP Japan Motegi FP1 LIVE : Les trois leaders du championnat en 40/1000 derrière Jack Miller !

MotoGP Japan Motegi FP1 LIVE : Les trois leaders du championnat en 40/1000 derrière Jack Miller !

Avec seulement les trois principaux prétendants à la couronne mondiale regroupés en 17 points avec 5 courses à disputer, Fabio Quartararo, Francesco Bagnaia et Aleix Espargaro, le Championnat du Monde MotoGP est plus ouvert que jamais, sans parler du quatrième homme qui se profile et pourrait bien venez vous mêler à l’affrontement final !

Compte tenu de la dynamique actuelle de chacun, Francesco Bagnaïa s’impose comme l’homme fort du championnat. Auteur de six victoires lors des sept dernières courses qu’il a disputées, l’officiel Ducati ne fait pas dans la demi-mesure et affiche une certaine sérénité face à l’actuel leader, Fabio Quartaroun triple vainqueur qui ne le devance que de 10 points après avoir compté une avance de 91 unités sur les Turinois en Allemagne.

En troisième position, à seulement 7 points du pilote de Borgo Panigale, Aleix Espargaró ne compte qu’un seul succès en Argentine mais s’appuie sur une régularité sans faille, étant le seul pilote à avoir marqué des points à chaque Grand Prix. Face à ses deux adversaires coriaces, c’est peut-être un peu serré pour prétendre au titre mondial, et la plus haute marche du podium serait à nouveau la bienvenue, tant au moral qu’au niveau du décompte des points.

Avant Aragon, on pensait que la couronne se jouerait à trois, mais c’était oublier les trois trophées déjà remportés par Enea Bastianinidésormais complétée par une quatrième victoire à Alcañiz, qui rapproche désormais le futur coéquipier de Francesco Bagnaïa 48 points du sommet après une ronde espagnole mouvementée.

Une situation générale d’autant plus incertaine que la 16e manche de la Coupe du monde se déroulera pour la 22e fois sur un circuit Twin Ring Motegi non visité depuis 2019 et dans des conditions météorologiques encore très incertaines.

Sans même savoir comment la surface a évolué en trois ans, on peut noter que sur les 24 pilotes inscrits, pas moins de 10 d’entre eux n’y ont jamais roulé en MotoGP (Enea Bastianini, Luca Marini, Jorge Martin, Alex Marquez, Fabio Di Giannantonio, Brad Binder, Darryn Binder, Marco Bezzecchi, Raul Fernandez et Remy Gardner).

Deux jokers devaient compléter la troupe, le pilote d’essai HRC Tetsuta Nagashimale pilote d’essai du Team Suzuki Ecstar, Takuya Tsuda mais le paquet de Joan Mir forcé l’équipe Suzuki à s’inscrire Takuya Tsuda en tant que pilote de remplacement. « C’est un honneur de rejoindre le Team Suzuki Ecstar pour ce week-end spécial au Japon. Je fais partie de l’équipe de test depuis le début du projet et j’ai déjà participé à quelques courses pour l’équipe, mais ce week-end sera quelque chose de différent ; c’est la dernière course MotoGP de Suzuki au Japon et j’ai hâte de piloter la GSX-RR devant le public local. »
Toujours sur le chapitre des pilotes blessés, Takaaki Nakagami a été déclaré apte à participer au FP1, après quoi il sera examiné par des médecins.

Fabio Quartaro Souffrant encore un peu de sa chute à Aragon mais a déclaré que cela ne devrait pas gêner sa conduite.

En attendant d’en savoir plus, alors que les 25 pilotes se préparent pour cette première séance d’essais libres prolongée à 75 minutes sur une piste qui a déjà reçu deux légères averses cet après-midi mais qui semble à nouveau sèche avec des températures de 26° dans l’air et 28° au sol, profitons de ces quelques instants en direct grâce au site officiel MotoGP.com :

Références passées :

Motegi MotoGP™

2019

2022

FP1

1’45.572 Maverick Viñales (Vois ici)

1’44.509 Jack Miller (Voir ici)
FP2

1’44.764 Fabio Quartararo (Vois ici)

(Vois ici)
FP3

1’54.710 Danilo Petrucci (Vois ici)

(Vois ici)
FP4

1’48.940 Marc Marquez (Vois ici)

(Vois ici)
Q1

1’46.695 Cal Crutchlow (Vois ici)

(Vois ici)
Q2

1’45.763 Marc Marquez (Vois ici)

(Vois ici)
Réchauffer

1’45.816 Marc Marquez (Vois ici)

(Vois ici)
Cours

M. Marquez, Quartararo, Dovizioso (Vois ici)

(Vois ici)
Enregistrement

1’43.790 Jorge Lorenzo (2015)

Quand les feux rouges s’éteignent… les pilotes ne tardent pas quand la piste est sèche, et c’est pour une fois Alex Rins qui mène le peloton, tandis que Franco Morbidelli et Fabio Quartaro laisser le dernier pour aider un peu le pilote italien en difficulté.

Au niveau des pneumatiques, le médium arrière fait quasiment l’unanimité alors que les choix pour l’avant sont plus partagés.

Après le premier tour lancé, Marc Marquez établit la première référence en 1’46.888 devant Fabio Quartaro et Franco Morbidelli. Le pilote Honda utilise le bras oscillant Kalex en aluminium.

Alex Rins est immédiatement rappelé à son box pour un carénage mal fixé.

Au passage suivant, Le diable a marqué 1’46.661 avant de passer le relais à Jack Miller en 1’46.291 puis reprend l’avantage en 1’46.072.

Jack Miller reprit la tête en 1’45.903 alors que les premiers pilotes commençaient déjà à regagner leur box.

Après cette première salve, la hiérarchie est donc composée de Jack Miller, Alex Rins, Fabio Quartararo, Franco Morbidelli, Marc Marquez, Miguel Oliveira, Johann Zarco, Francesco Bagnaia, Enea Bastianini, Cal Crutchlow, Maverick Vinales, Jorge Martin, Marco Bezzecchi, Aleix Espargaro, Paul Espargaro, Alex Marquez, Fabio Di Giannantonio, Brad Binder, Luca Marini, Tetsuta Nagashima, Takaaki Nakagami, Darryn Binder, Raul Fernandez, Remy Gardner et Takuya Tsudale tout décalé en 2,7 secondes.

Après 20 minutes, Fabio Quartaro n’a toujours pas arrêté et reprend le contrôle en 1’45.807 avant de regagner son box.

Raúl Fernández s’affiche alors avec un pneu pluie à l’arrière et passe en 12ème position : erreur d’étiquetage ?

Un peu après un tiers de la séance, il y a trois Yamaha dans le top 10, une situation pas vue depuis longtemps ! C’est alors que les gouttes de pluie sont annoncées…

Ça ne se transforme pas en averse et tout le monde continue en slicks.

A mi-séance, le classement comprend désormais Fabio Quartararo, Jack Miller, Alex Rins, Francesco Bagnaia, Johann Zarco, Franco Morbidelli, Marc Marquez, Miguel Oliveira, Aleix Espargaro, Cal Crutchlow, Maverick Vinales, Jorge Martin, Luca Marini, Raul Fernandez, Marco Bezzecchi, Alex Marquez, Takaaki Nakagami , Pol Espargaro, Brad Binder, Fabio Di Giannantonio, Remy Gardner, Tetsuta Nagashima, Darryn Binder et Takuya Tsuda.

Juste après, Alex Rins abaisse la référence à 1’45.738 équipé de pneus tendres avant et arrière. Sa Suzuki est équipée de petits ailerons sur la banquette arrière.

Tetsuta Nagashima fait une petite erreur au virage #11 alors que johann zarco réalise le meilleur temps en 1’45.309, également équipé d’un pneu tendre à l’arrière, tout comme Aleix Espargaró qui prend ensuite le relais en 1’45.223.

johann zarco a pris la tête en 1’45.210 à 29 minutes du drapeau à damier.

Deux stratégies ont donc été élaborées, les pilotes qui continuent à travailler pour la course avec des pneus usés, et ceux qui sont déjà passés à un pneu arrière tendre pour s’assurer un moment où l’on rappelle que seuls les FP1 et FP2 compteront ce week-end. -fin pour le passage direct en qualification 2.

Fabio Quartaro fait partie de cette deuxième catégorie et, après avoir monté un pneu arrière tendre sur sa Yamaha M1, remonte à la troisième position derrière johann zarco et Aleix Espargaró. Dans la foulée, le Niçois a inscrit 1’45.029 en tête de tableau, près de 2/10 devant son compatriote.

Enea Bastianini est alors le premier pilote à casser la barre des 1’45, en 1’44.978, alors que Miguel Oliveira place sa KTM en troisième position.

Marc Marquez remonte en quatrième position avec un pneu arrière médium, puis Alex Rins pris le commandement en 1’44.961 : les six constructeurs aux sept premières places !

A sept minutes de la fin de la séance, tout le monde utilise désormais un pneu arrière tendre et Jack Miller réalise 1’44.660 puis 1’44.509 au guidon de sa Ducati malgré avoir été gêné par Takuya Tsuda.

Marc Marquez réalise alors la deuxième fois, johann zarco le troisième, tandis queEnea Bastianini fait une câpre mineure au virage #5.

johann zarco fait aussi une petite erreur dans le virage n°7, tout comme Darryn Binder dans le #5.

Pendant ce temps, Luca Marini alors Aleix Espargaró entrer dans le top 5 avant Francesco Bagnaïa vient se placer juste derrière son coéquipier.

Au final, alors qu’on s’attend à une journée de samedi pluvieuse, Jack Miller, Francesco Bagnaia, Fabio Quartararo, Aleix Espargaro, Luca Marini, Marc Márquez, Pol Espargaro, Brad Binder, Miguel Oliveira et Maverick Vinales sont actuellement préqualifiés pour Q2.

Résultats du GP1 du Grand Prix du Japon MotoGP à Motegi :

Crédit de classement : MotoGP.com

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published.