Mort de Charlotte Valandrey : l'annonce inattendue de sa fille Tara plus de deux mois après sa mort

Mort de Charlotte Valandrey : l’annonce inattendue de sa fille Tara plus de deux mois après sa mort

Charlotte Valandrey est décédée le 13 juillet 2022. Deux mois après sa mort, sa fille, Tara, a fait une annonce qui devrait rassembler les fans de l’actrice.

Il y a deux mois, Charlotte Valandrey serait décédée à 53 ans, après avoir reçu une transplantation cardiaque pour la deuxième fois. Une opération à laquelle l’actrice, qui faisait face à des problèmes de santé depuis de nombreuses années, n’avait pas survécu. Cette disparition avait profondément peiné les nombreux fans de l’actrice mais aussi ses proches, à commencer par sa fille unique, Tara, née en 1999 de son union Arthur Lecaisne. Cette dernière vient de faire une annonce, deux mois après le décès de sa mère, comme le rapporte gens pursce vendredi 23 septembre. Un hommage public sera rendu le jeudi 6 octobre 2022 à Paris à celle qui incarnait Laurence Moiret dans demain nous appartient. Cette célébration aura lieu en l’église Saint-François-Xavier dans le 7e arrondissement de Paris. Les personnes présentes auront la possibilité de “faire un don pour la Fédération Française de Cardiologie à l’entrée de l’église”. Il est également précisé qu’un “Un livre hommage sera offert”.

Les funérailles de l’actrice avaient eu lieu, dans l’intimité, le 19 juillet, à Pléneuf-Val-André, une commune de Bretagne où elle passait ses vacances et qui lui avait d’ailleurs inspiré son nom d’artiste. Tara a pris la parole lors de la célébration pour rendre un hommage émouvant à sa mère : “C’est la personne la plus forte que je connaisse, avec la plus grande rage de vivre. Sa liberté lui a enfin été rendue, son combat est enfin terminé.” Il faut dire que celui que le grand public avait découvert notamment dans la série Les Cordiers, juge et flic n’avait pas été épargné par les épreuves. A 17 ans, Charlotte Valandrey avait été diagnostiqué avec le VIH. Le virus du sida lui a été transmis par un homme, membre d’un groupe de rock bien connu, que l’actrice surnommait le “prince gothique”. Mais ne révélera jamais publiquement son identité. “Je ne dirai jamais qui il était, elle avait déclaré dans les colonnes de France dimanche, j’aurais des problèmes”. Elle a également confié qu’elle n’avait “pardonné en cinq minutes, mais avec le temps je n’ai eu d’autre choix que de lui pardonnersur l’antenne de France Info.

Charlotte Valandrey décède après une deuxième transplantation cardiaque

Fragilisée par des années de traitement contre le sida, Charlotte Valandrey deux crises cardiaques au début des années 2000. En 2003, elle a subi une première greffe cardiaque. « Bien plus que le VIH, dont je n’ai jamais directement souffert, la greffe du coeur a marqué mon corps et bouleversé ma vieexplique-t-elle dans son livre intitulé D’un coeur inconnupublié en 2011. En mai dernier, son état de santé s’étant détérioré, l’actrice a dû être hospitalisé en réanimation en attente d’une deuxième greffe.Mon cœur est à bout et j’attends donc celui qui sera mon troisième cœur. Cela peut arriver à tout moment. J’ai besoin de toutes vos ondes positives. D’amour, de gentillesse, de vos prières. Parce que le guerrier est moins guerrier”, a-t-elle écrit sur son compte Instagram le 8 juin. Une hospitalisation durant laquelle elle avait pu compter sur le soutien de son père, Jean-Pierre, et de sa fille, Tara. Son agent et ami de toujours, Dominique Besnéhard, lui rendait également visite régulièrement. Le 14 juin, elle annonçait à ses abonnés que son nouveau cœur était arrivé, “et il était grand temps”, elle a ajouté. Mais après l’opération, l’état de santé de Charlotte Valandrey est resté très critique. Cette dernière avait également donné une consigne à ses proches : “Je ne veux pas être branché. J’aimerais que mon cœur reprenne à nouveau”est-il rapporté dans les colonnes de Paris-Match. En effet, Charlotte Valandrey aurait indiqué à sa famille qu’elle ne voulait pas “d’acharnement thérapeutique si la greffe ne prenait pas”, avait rapporté Cathy, une amie de l’actrice dans l’hebdomadaire. Elle était prête à “rejoindre sa mère”Anne-Marie, décédée. Malheureusement, l’actrice n’a pas survécu aux séquelles de l’opération.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published.