RUGBY. C’est passé inaperçu, mais ces 5 internationaux sont au chômage, c'est dingue !

LE RUGBY. C’est passé inaperçu, mais ces 5 internationaux sont au chômage, c’est fou !

On a tendance à l’oublier, mais être rugbyman professionnel est une situation bancale qui dépend de contrats à durée déterminée. Du jour au lendemain, un joueur peut tomber de son piédestal et se retrouver sans club à cause de ses performances, de son âge ou de sa notoriété. C’est le cas de ces cinq internationaux, qui pourraient provenir Saint Paris pour un club à la recherche d’un joker médical ou d’un joueur supplémentaire.

L’arrière au crâne rasé a fait les beaux jours du Arlequins (2005-2021) pendant de nombreuses saisons. Sélectionné 72 fois avec le XV de la Rose, Mike Brown a fait partie des équipe Anglais qui a remporté deux Tournois des 6 Nations d’affilée (2016,2017). On parle d’un joueur polyvalent qui a tout de même marqué 13 essais en 65 rendez-vous. Son expérience n’est plus à prouver et c’est sûrement à cause de son âge (37 ans) qu’il se retrouve maintenant au chômage. L’an dernier, il était encore le dernier rempart de départ de Newcastle avec 16 titularisations en 16 feuilles de match. Pourtant le Faucons ne lui a pas proposé de nouveau contrat. Aujourd’hui, l’intéressé attend de nouvelles opportunités et il se dit en pleine possession de ses moyens, comme il l’a confié au Mail En ligne le 17 septembre : “Je suis encore capable de jouer, et j’aimerais trouver une opportunité de jouer”. Évidemment Mike Brown veut encore et pourrait encore rendre des services, reste à voir si cela pourrait convaincre une équipe.

LE RUGBY.  La rumeur du brave Mike Brown en ProD2 est-elle plausible ?LE RUGBY. La rumeur du brave Mike Brown en ProD2 est-elle plausible ?

Éviter de KuridransAustralie, 61 sélections

L’affaire Kuridrans a secoué le Biarritz Olympique au printemps dernier. Alors qu’il avait signé pour trois ans oh bof en septembre 2021, le centre de 31 ans s’est brutalement évaporé juste avant le dernier match de la saison basque. Son président Jean-Baptiste Aldige avait alors déclaré à Sud Ouest : Éviter de Il a dû se tromper en lisant les horaires, il pensait que nous étions en vacances cette semaine. Nous avons eu tellement de cérémonies d’adieu qu’il a dû penser que la saison était terminée. Un départ en vacances un peu trop prématuré et un silence radio qui avait entraîné le limogeage du joueur aux 61 sélections avec les Wallabies. Sans être flamboyant, il avait pourtant débuté 20 fois sous le maillot basque. A 31 ans, Kuridrans a encore de belles années et il pourrait frapper à nouveau si une équipe partait à sa recherche pour lui proposer un contrat. Encore faut-il le trouver…

POINT DE TRANSFERT.  Top14.  Vers un débarquement massif d'internationaux après la Coupe du monde 2023 ?POINT DE TRANSFERT. Top14. Vers un débarquement massif d’internationaux après la Coupe du monde 2023 ?

Si un club recherche un centre fort (1m89, 101kg) avec une belle expérience pour encadrer ses jeunes et densifier sa ligne de trois-quarts, alors Alexandre Dumoulin pourrait bien apparaître comme un bon pari à tenter. Du haut de ses 33 ans, l’ancien joueur de la Courses Le 92 est sans club depuis son départ de Pau la saison dernière. Sa fin de l’aventure béarnaise a été entachée d’un capricieux tendon d’Achille et il n’a pris part qu’à 4 meetings en 2021-2022. Mais l’internationale Français (8 sélections) pourrait encore contribuer si l’occasion se présentait. A voir si son CV plutôt éloquent peut donner une chance au champion de France 2016.

Benjamin TomberFrance, 14 sélections

Depuis quelque temps, Benjamin Tomber (33 ans) a apparemment disparu des radars du rugby professionnel. Pour autant, le joueur n’a pas pris sa retraite et un club pourrait donc faire le pari de lui offrir une dernière danse. International à 14 reprises avec le XV de France, l’ancien joueur du MHR n’a plus joué depuis la saison 2020-2021 qu’il avait disputée avec Oyonnax en Pro D2. Depuis, le joueur est au chômage et pourrait peut-être se laisser tenter par une dernière opportunité. Si les blessures à répétition qui ont ralenti sa carrière ne jouent pas en sa faveur, le joueur a révélé à Bayonne une solide expérience et sa polyvalence pourrait être un atout.

Dany CiprianiAngleterre, 16 sélections

Voilà un joueur très fantasque qui aurait pu devenir une icône du rugby anglais, mais qui a sûrement raté une glorieuse carrière à cause de ses frasques hors du rectangle vert. Néanmoins, Cipriani a 16 apparitions avec l’Angleterre et 298 matchs dans l’élite britannique du rugby. L’an dernier, l’ouvreur de 34 ans officiait sous les couleurs de Bath. Mais le club n’a pas jugé bon de lui proposer une prolongation de contrat. Un temps annoncé vers les États-Unis, Cipriani rester sans club pour le moment. Son profil d’ouvreur capable de jouer un rôle de buteur pourrait encore pencher en sa faveur et séduire un club.

POINT DE TRANSFERT.  Top 14. Trois clubs dont Toulouse lorgneraient sur Damian Penaud, Jalibert veut partir ?POINT DE TRANSFERT. Top 14. Trois clubs dont Toulouse lorgneraient sur Damian Penaud, Jalibert veut partir ?

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published.