Gad Elmaleh : sa sœur Judith se débarrasse d'un douloureux secret de famille

Gad Elmaleh : sa sœur Judith se débarrasse d’un douloureux secret de famille

Judith Elmaleh était invitée sur RTL le 22 septembre pour présenter son roman Une Reine. Aux côtés de son frère, Gad Elmaleh, elle a confié un grand secret de famille sur ses origines.

c’est sur RTLce jeudi 22 septembre que Judith Elmaleh a décidé de présenter son premier roman intitulé Une reineaux éditions Robert Lafont. Comme son frère, Gad Elmaleh qui s’est souvent inspiré de sa vie de famille et ses proches pour écrire ses spectacles, Judith Elmaleh a basé sur le voyage de sa grand-mère pour écrire ce roman. De nombreuses révélations ont été faites sur le tournage de RTL y compris de douloureux secrets de famille. De plus, Judith et Gad Elmaleh étaient réunis sur le plateau pour en parler, avec cette pointe d’humour à toute épreuve qu’on connaît Gad pour faire passer la pilule plus facilement sûrement.

Ce premier roman de la réalisatrice raconte l’histoire de sa grand-mère qui était mariée de force à son oncle à 14 ans. “Nous avions vécu dans une famille de fous de toute façon”, avait exprimé l’humoriste Gad Elmaleh en commençant son explication. “C’est-à-dire, mon grand-père, marié à une femme, qui a dit à sa nièce ‘Viens épouser mon mari’“, avait confié l’humoriste de 51 ans. “Et pour moi, cette femme qui a été la première femme était mon arrière-grand-mère. Pas du tout ! C’était juste la tante de ma grand-mère“, ajouta-t-il lors de son explication. “S’il y a des questions, vous nous écrivez …”, avait plaisanté Gad Elmaleh en insinuant que la situation était visiblement compliquée.

Judith Elmaleh : “Elle n’a pas compris que la fête était son mariage”

De son côté, Judith Elmaleh, 53 ans, s’est confiée sur conditions de l’union de sa grand-mère, alors âgée de 14 ans, à son grand-père. “Nous lui avons mis une belle robe, elle a été amenée à une fête. Elle adorait cette fête. Et à la fin de cette fête, elle a dit à sa maman : ‘Je voudrais rentrer à la maison, je suis un peu fatiguée'”avait expliqué le réalisateur avant d’ajouter : “Et elle lui a dit : ‘Non, tu ne pourras pas revenir et tu vas rester.’ Elle y est restée toute sa vie. Elle était mariée, elle n’avait pas compris que cette fête autour d’elle était son mariage“.

Encore complètement perdue, l’adolescente était tombée enceinte, quelques mois seulement après cette fameuse fête, rapporte Gala. “A cet âge-là, à cette époque au Maroc, nous ne connaissons pas son corps, ni le corps d’un hommeni ce qui se passait dans les secrets de leur chambre”, poursuit Judith Elmaleh. Elle précise que sa grand-mère était la deuxième épouse puisque son mari avait déjà une première femme qui n’était autre que sa propre tante. Cette dernière étant beaucoup plus âgée que son mari, de 10 ans son aîné, ne pouvait plus avoir d’enfants.

Une grand-mère proche de ses petits-enfants

Dans ses traces, Judith avait expliqué comment sa grand-mère était au centre de qui elle et son frère, Gad Elmaleh, étaient, soulignant la liberté qu’ils avaient eue. “Ma grand-mère m’a dit quelque chose quand je me suis marié, la première fois. Fais attention, si tu n’es pas content, tu pars“, avait-elle expliqué. « Et cette phrase est restée ancrée dans ma tête. Non pas que je voulais lui obéir, mais elle m’a donné l’autorisation, elle m’a donné cette liberté de pouvoir le faire. Cette liberté qu’elle n’avait pas“, elle a ajouté. Avec beaucoup d’émotion, l’écrivain confie : “Et je la remercie beaucoup, cette dame, cette reine pour moi. Parce queelle nous a donné beaucoup de liberté. Elle n’a jamais été libre, mais elle nous a donné force et liberté”.

Parlant également de l’impact de sa grand-mère sur son frère, Judith Elmaleh a expliqué que leur grand-mère avait eu le même impact sur Gad Elmaleh. L’humoriste, lui, a expliqué que sa grand-mère était une féministe avant l’heure”. Gand Elmaleh a dit que lorsqu’il rentrait de l’école, il avait une fois discuté avec sa grand-mère quand il se marierait, il épouserait une femme comme sa grand-mère qui “faisait des boulettes, du couscous, …”. C’est alors que sa grand-mère lui répondit : cherchez-vous une femme ou cherchez-vous un employé, vous. “C’était une claque, elle m’a remis en place, genre stop, ne parlons pas des femmes comme ça. C’est une leçon en fait, qu’elle nous a donné”, conclut l’artiste avec émotion.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published.