Didier Bourdon enfile sa tenue de chasseur lors d'un tournage à Vieux-Moulin

Didier Bourdon enfile sa tenue de chasseur lors d’un tournage à Vieux-Moulin

L’humoriste Didier Bourdon joue le rôle d’un fermier-chasseur dans le film “Chasse Préservée”. Des scènes viennent d’être tournées dans la forêt de Compiègne. L’équipe rejoindra Vic-sur-Aisne (Aisne) la semaine prochaine.




Temps de lecture:
3 minutes


Didier Bourdon, vous êtes venu en voisin sur le tournage du film…

J’ai une maison dans l’Aisne depuis trente ans. J’avais l’habitude de cueillir des champignons dans la forêt de Retz, j’appartenais même à la société mycologique de Reims. Je vais également m’approvisionner auprès des serres Courtieux. Ça fait bizarre d’être ici.


Est-ce à cause de votre rôle dans le sketch des Inconnus, “Les Chasseurs (les bons et les méchants)”, que les réalisateurs ont pensé à vous pour ce rôle de fermier-chasseur ?

Oui, je pense qu’ils y ont pensé, entre autres. Avant d’accepter de jouer dans ce long métrage, j’ai lu le scénario écrit par Antonin Fourlon, qui connaît très bien la chasse. Lui-même chasseur dans le Perche, il s’est inspiré de sa propre expérience et des anecdotes entendues. Le résultat est un film qui n’est pas manichéen, c’est ce que j’ai aimé.

Êtes-vous vous-même chasseur ?

Je ne pense pas que j’aurais la patience. Il faut avoir le temps, passer son permis. C’est lourd de se promener avec son fusil. La chasse est un vrai sacerdoce ! La seule chose qui m’aurait plus, c’est la relation avec le chien, faire de longues promenades avec lui.

Votre croquis des chasseurs est revenu sur le devant de la scène suite à la décision du Sénat d’interdire la consommation d’alcool pendant la chasse. Qu’est-ce que tu penses ?

On peut très bien boire après la chasse. C’est comme quand on joue au rugby, ça ne sert à rien de boire pendant le match. Je pense que si un chasseur arrive ivre, j’imagine que le responsable fait le choix de l’exclure. Le chasseur n’est jamais seul, il doit penser à ses camarades. Maintenant qu’il y a des règles, ça me semble normal. Lorsque vous portez une arme, vous avez une responsabilité. Comme notre sketch, il y a des gens bien qui chassent en toute sécurité, afin de réguler les troupeaux de sangliers et ce n’est pas un hasard si cette pratique est ancestrale. Et puis il y a ceux qui ne sont là que pour tuer, en treillis, qu’on verrait plus dans le Donbass que dans la forêt de Compiègne. Pour moi, ce n’est pas de la chasse.



Un retour des Inconnus est-il prévu ?

Deux émissions seront diffusées d’ici la fin de l’année. L’une sera consacrée à la genèse de nos sketches et dans la seconde, nous inviterons des personnalités à nos côtés. Nous attendons avec impatience !






Lire aussi

Un spectacle mêlant danse, musique et cirque pour ouvrir la saison à la Thourotte ce dimanche 25 septembre

A Montmacq, la construction du canal Seine-Nord Europe est bel et bien lancée

Deux interpellés pris contre Dieudonné et son bus dans l’Oise



Continuez à lire sur ce(s) sujet(s) :

Chasse Vieux-Moulin (Oise) Compiègne (Oise) Didier Bourdon Sénat

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published.